Connexion utilisateur

Charte de la coopol

La coopol est la Coopérative Politique de toutes celles et de tous ceux qui veulent travailler ensemble à gauche pour préparer le changement dont notre pays a besoin. A travers la coopol, le Parti Socialiste propose à ses adhérents et à ceux du MJS, aux sections et à leurs secrétaires, aux élus et à tous les citoyens de gauche de se rassembler pour débattre, s’organiser et agir ensemble. Plus qu’un réseau social, la coopol est un espace où l'on débat et où l'on agit : des outils d’échange, de prise de contact, de publication d’organisation et de mobilisation (groupes, agenda et missions). Ces outils sont mis à la disposition de chacun pour préparer les victoires que nous espérons. Cette coopérative politique, il appartient aux membres de la coopol de la faire vivre dans cet esprit positif. Et de faire en sorte que ce soit un espace d’échanges et de coopération, dans un esprit fraternel. Respect, fraternité, civilité. Ce sont des principes essentiels pour construire ensemble. Ces exigences sont d’autant plus importantes que les échanges et les activités au sein de la coopol, les billets publiés, les évènements et les missions qui y sont annoncés, les groupes qui y sont créés, ne font pas l’objet d’une surveillance ou d’une modération a priori. Cette Charte énonce un certain nombre de règles et de principes afin de faire prévaloir cet esprit de coopération, de confiance et de civilité.

1. Données personnelles

Les données personnelles sont des données sensibles. Le Parti Socialiste s'engage à protéger les données de la coopol et à ne pas en faire un usage commercial. Chaque membre de la coopol dispose d'un compte personnel et d'un profil. Afin de respecter la vie privée de chacun, les coordonnées des membres n'apparaissent pas sur les profils publics des membres. La messagerie interne au réseau permet d'échanger des messages entre membres sans utiliser l'adresse mail. L'adresse mail est utilisée pour notifier le membre des nouveautés sur la coopol (nouveau message, nouvel ami, nouvel événement). Chacun peut choisir de recevoir ces notifications sur sa boîte mail personnelle, ou de consulter directement son compte la coopol. Les coordonnées des adhérents socialistes sur la coopol sont disponibles pour leur secrétaire de section (comme c'est déjà le cas aujourd'hui). Ceux-ci s'engagent à ne pas les divulguer. Un membre de la coopol peut récupérer ses données s’il en fait la demande. Il peut également supprimer son compte s’il ne souhaite plus faire partie de la coopol.

2. Visibilité

La coopol est constituée en 3 cercles : la section, les adhérents (l'ensemble des sections) et les sympathisants. Un objectif majeur de la coopol est d'organiser la vie militante. La coopol permet de contacter des personnes, quelque soit leur position dans le Parti Socialiste et leur localisation géographique. C'est un formidable outil pour créer du lien entre les adhérents, et organiser des actions communes. Nous espérons que chacun saura profiter de cette opportunité nouvelle, et que tous les socialistes investiront la coopol. Chacun peut rejoindre la coopol pour un motif différent : pour être en contact avec des camarades d'autres sections, pour débattre avec des adhérents et des sympathisants, pour créer des évènements dans sa section, etc... Nous n'avons pas tous les mêmes attentes ni les mêmes besoins dans un réseau politique. Certaines personnes ne souhaitent pas rendre leur engagement politique public, d'autres s'intéressent avant tout à la vie de leur section, etc. Pour répondre à ces besoins différents, chacun peut choisir son niveau de visibilité dans la coopol. Un membre qui ne souhaite pas que son profil apparaisse dans la coopol, mais veut participer à la vie de la section et être informé de ce qui s'y passe sera exclusivement en contact avec son secrétaire de section. Il n'apparaitra pas dans la coopol mais y sera relié par mail et recevra des messages, des évènements et des missions liés à l'activité de sa section. Un membre peut choisir d'être visible uniquement des adhérents socialistes, il apparaitra alors dans l'annuaire des socialistes, et les personnes extérieures au Parti ne pourront pas accéder à son profil. On peut bien sûr choisir d'être visible par tous les membres de la coopol, qu'ils soient adhérents ou sympathisants.

3. Civilité

La coopol est un espace de coopération, de mutualisation, de débat et de civilité. Nous ne souhaitons pas que des membres puissent détourner la coopol de ses buts initiaux, nous attendons donc des membres de la coopol qu'ils s'interdisent de : Tenir des propos injurieux Ne pas respecter leur(s) interlocuteur(s) dans les échanges Émettre des attaques personnelles et des mises en cause inutilement polémiques Tenir des propos diffamatoires Tenir des propos qui portent atteinte à la dignité humaine (ils sont prohibés par la loi1). Tenir des propos explicitement dirigés contre des formations de gauche, des responsables politiques du PS ou d'autres formations de gauche. Publier des contenus (textes, photos, vidéos) en violation du droit d’auteur. Ces exigences valent pour tous les messages à caractère public ou semi publics (messages sur le fil, commentaires, fil de la section) et tous les types de contenus publiés (texte, image, son ou vidéo). Il est également interdit de : spammer des membres de la coopol détourner les outils et information que la coopol met à disposition dans un but professionnel, commercial ou de prosélytisme religieux usurper des mandats ou des fonctions usurper l'identité d'une personne Le respect de l’esprit de coopération et de civilité repose sur les administrateurs de groupes, l'équipe d’animation (les coopilotes), mais avant tout sur les membres de la coopol.

4. Modération, équipe d'animation

Les contenus publiés sur la coopol (messages, billets, photos, contenus audios ou vidéo) ne font pas l'objet d'une modération a priori. Nous comptons sur les membres de la coopol pour respecter les règles de civilités et d'esprit coopératif. Dans les sections, il appartient aux secrétaires de section de veiller au respect des exigences de coopération et de civilité, sur la page publique comme sur la page privée de la section. Une équipe d’animation a été mise en place pour animer la coopol : les coopilotes. L’équipe d’animation peut être alertée en cas de non-respect des exigences de coopération et de civilité, par le bouton « Signaler un abus ». Les coopilotes peuvent adresser des remarques aux auteurs de messages présentant un caractère abusif sur les espaces dédiés de la coopol. Ils peuvent également supprimer les contenus qui présentent eux aussi un caractère abusif. En cas de manquements répétés, l'équipe peut être amenée à suspendre la participation d’un membre, temporairement ou définitivement. Nous ne souhaitons pas que les coopilotes consacrent l’essentiel de leur énergie à surveiller les échanges, arbitrer des conflits, ou régler des différends. Les coopilotes sont avant tout là pour animer le réseau, former aux outils et orienter les nouveaux membres.

5. Spam et coopains

Comme dans les autres réseaux sociaux, la coopol permet de se constituer des « amis » parmi les membres de la coopol. Dans la coopol, nous les appelons coopains. Comme dans les autres réseaux sociaux, on invite un membre de la coopol à devenir coopain : il appartient a ce dernier d’accepter ou de refuser. On peut se constituer des coopains quelque que soit l’endroit ou ils résident, qu’ils soient adhérents du PS ou non, qu’ils exercent ou pas des mandats électoraux, qu’ils occupent ou pas des responsabilités au PS. Les membres de la coopol peuvent supprimer un coopain de leur liste : dans ce cas, celui-ci ne peut plus leur adresser de message directement (il doit passer par son profil public). Les membres de la coopol peuvent également bloquer un membre, qu’il soit ou non un coopain. Le membre bloqué ne peut plus rentrer en contact d’aucune manière avec celui qui l’a bloqué. Ces possibilités de suppression et de blocage sont de nature à enrayer les phénomènes de spam ou de harcèlement.

Maintenant, à vous de jouer, et bienvenue sur la coopol !